La jeune cousine de ma femme, nos pulsions et moi.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

La jeune cousine de ma femme, nos pulsions et moi.Ce week-end était prévu depuis un moment, Luna la jeune cousine de ma femme devait venir nous rendre visite. c’était un joli petit bout de femme 25 ans, blonde aux yeux bleus avec toujours un sourire au lèvre. C’était bien tout le contraire de ma femme qui était bien plus stressé par les futilité de la vie, ce côté spontané et joie de vivre était bien derrière elle. Mais je ne devais pas me plaindre ma moitié est une beauté de la nature et le poids de l’âge n’avait aucun effet sur sa plastique. C’était un vendredi soir assez chaud, une fois installé nous sommes partis sur la terrasse pour un petit apéro. Ma femme ne pouvait s’empêcher de faire de ma personne le sujet central de la discussion. Elle aimait clamer à qui voulait l’entendre à quel point j’étais parfait à ses yeux. Cela me laissait insensible mais je plaignais à chaque fois l’auditoire obligé d’écouter tout cela. Après un bon repas et un film tout le monde décida d’aller au lit. Luna dormait dans le canapé lit dans le salon. La température à l’étage était insoutenable, je décide de dormir sans rien sur moi. Après un tendre bisou à ma moitié elle me tourna le dos et s’endormi. Moi j’avais un peu plus de mal à dormir à cause d’une envie pressante mais je ne voulais pas descendre pour déranger Luna. Je ne pouvais plus tenir je me décida enfin, je ne pris pas la peine de mettre quoi que ce soit sur moi pour descendre je me dis qu’avec l’obscurité je n’avais rien à craindre. Une fois en bas face à la porte des toilettes je vis Luna sortir et elle tomba nez à nez avec ma nudité. A ma grande surprise elle n’était pas plus gênée que ça. Elle eu un sourire au bahis firmaları coin et alla se remettre dans le canapé lit. Mon cœur battait la chamade, et ce rythme m’accompagna jusqu’au retour dans ma chambre. Je n’arrivais pas à m’enlever ce qui c’était passé de ma tête. Sans trop réfléchir je redescends la seule différence était que cette fois ci j’avais une érection que même ma femme n’arrivait plus à me faire avoir. Je me mis en face du canapé lit et je me glissa sous le drap fin qui recouvrait le corps de Luna. Elle dormait sur le dos, ce fut comme une invitation je me plaça au dessus d’elle, écartant délicatement ses jambes et la pénétra lentement mais sans interruption. Son entrejambe était humide et chaude. Luna ne dormait pas, est ce qu’elle m’attendait ? Elle mit ses mains sur mes fesses pour accompagner les mouvements de va-et-vient qui était lent et profond. L’étroitesse de son intimité me permettait de sentir mon sexe traverser et explorer le moindre centimètre. Qu’est ce qu’il me prenait puis ma femme juste à l’étage et si elle nous voyait. D’un coup Luna attrapa ma bouche avec la sienne et enfila sa langue au plus profond de ma gorge, c’est comme si elle lisait dans mes pensées et que ce bisou magique allait balayer les doutes que j’avais sur l’instant. Ce fut le cas mais plus encore ceci m’excita encore plus, je me plantais au plus profond de sa personne. Nous avions l’impression de faire qu’un. Mais quel gaule !!! Elle se souleva légèrement pour que j’agrippe ses fesses je sentais sa mouille dégouliner sur ses fesses. J’en avais plein les doigts. C’est bien la première fois depuis longtemps que la position du missionnaire ne m’avait pas mis kaçak iddaa dans un tel état. Le rythme s’accélérait de plus en plus, nos respirations étaient de plus en plus forte. Nous devions être prudent pour ne pas faire trop de bruit mais je sentais que le plaisir allait l’emporter. Je ne voulais pas perdre une miette de cette folle escapade. Mes mains se baladaient comme sur les touches d’un piano allant de ses fesses à l’entrée de son anus. L’excitation étant à son comble et sentant que j’allais bientôt arriver à un point de non retour. Je décida de faire une pause en me focalisant sur sa poitrine. Elle avait des petits seins avec de grandes aréoles et de beaux petits tétons qui étaient dressés tels un soldat au garde à vous. Je passa ma langue sur ses tétons ce qui fit frissonner Luna, je sentais ses ongles s’enfoncer dans la peau de mon dos. Voyant que cela lui plaisait je recouvris l’ensemble de l’aréoles de son sein avec ma bouche ma langue caressant son téton avec mon autre main j’agrippa son autre sein. Toute ma main le recouvrait, je le malaxais tendrement mais fermement. Très vite mon sexe tout dur et tendu me rappela pour j’étais là. Je stoppa ce manège d’un coup et je la pénétra à nouveau de toute ma longueur. Si je pouvais j’y ferai entre mes couilles tellement le plaisir était bon et son sexe accueillant. Elle était trempé et le drap pouvait en témoigner, mes mains baladeuses écarta ses fesses et mon majeur entra sans aucune difficulté. Sa respiration était encore plus forte. J’apercevais dans les lueurs de la nuit ses jolis yeux clairs et son regard attendrit était une permission de la pénétrer autrement. Je colla mon gland contre son petit kaçak bahis trou qui était déjà mouillé grâce au nectar qui s’était écoulé de son sexe. Je poussa légèrement et mon sexe entra sans grande difficulté. Luna était une fille pleine de surprises et elle était tellement à l’aise que cela ne semblait pas son premier coup d’essai. Que c’était bon mais j’étais pas très à l’aise. je décide d’abandonner le missionnaire je la retourne et la positionne en levrette et je repris mon affaire là où je l’avais laissé. L’angle était plus propice à une pénétration bien plus profonde. L’excitation était à son summum. Le rythme s’accélère sa cambrure laissait couler les gouttes de sueur qui partait de sa nuque et qui venait se loger dans le creux de son bassin. Mes mains agrippait ses seins et ma bouche embrassait son cou. Je n’allais plus pouvoir tenir puis même si le temps semblait s’être arrêté ça faisait trop longtemps que j’étais avec elle. Je me redressa. Mes mains de chaque côté de ses hanches, j’accélérai la cadence tel un cavalier sur sa monture, le petit trou de Luna était tellement dilaté que je n’avais plus aucune difficulté à la pénétrer. Pour éviter de faire trop de bruit elle mit sa tête dans le coussin. Ce foutu canapé lit faisait vraiment trop de bruit. Mon cœur accéléra puis se serra … c’était le moment, ce moment où il n’y avait rien d’autre qu’elle et moi. Ma semence l’envahit, je sentais sa mouille couler sur ses cuisses. J’étais là en elle, au plus profond de sa personne. Je suis sorti délicatement de Luna. Et je me suis éclipsé sans me retourner. Après un passage dans la salle de bain pour me nettoyer. Je repris place dans le lit conjugale. Ma femme dormait toujours. Au petit matin nous avons bien évidemment fait comme si de rien était entre regards complices et embarras. Luna partit à la fin du week-end et j’avais hâte que l’on se revoit. Bientôt peut être.à suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir