Tatie Q : Chapitre 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Tatie Q : Chapitre 3Tatie Q Chapitre 3 : Problème médical et bon voisinage.Mercredi 14 heure ! Je suis déjà au Monoprix pour remplir le petit panier de Tatie Q. Bien sur j’ai coché la case « Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables… » sur mon autorisation en partant du principe que Brigitte a 73 ans et qu’a défaut d’un motif, j’ai un besoin impérieux d’aller baiser avec quelqu’un. Et comme elle est d’accord, disponible, et qu’en plus ça lui fait plaisir, nous aurions tord de nous priver. Me voilà donc devant sa porte une petite demi-heure plus tard. Elle me crie d’entrer et je la trouve sur son canapé avec une petite tête bien fatigué. Je m’en inquiète immédiatement et elle me répond qu’elle a du voir le docteur a cause d’une forte irritation au niveau de l’entre-jambe. « En gros je me suis un peu trop lâché sur ta bite. Ma peau est un peu plus fragile qu’avant et je vais devoir faire un pause le temps de me remettre. »Je me sens très con et suis totalement incapable de répondre autre chose qu’un timide « heu, mais ça va ? Ce n’est pas trop grave ? »« Oui ne t’inquiète pas. Le docteur à été très compréhensif et m’a fait des injections d’acide Aliujesaispasquoi pour réhydrater les parois vaginal comme il a dit. Et j’ai un petit traitement a prendre si je veux continuer a avoir une vie sexuel. Tout va bien… »C’est a ce moment qu’une voix retentit derrière moi. « Alors voilà le coupable ! »Je me retourne et reconnais immédiatement la voisine de Brigitte. Une bonne femme un peu plus jeune que Tatie Q mais d’un tout autre format. Un bon mètre quatre-vingt pour quatre-vingt cinq kilos minimum. Une paire de sein que j’appellerai plutôt une paire de loche en contradiction complète avec son air de vieille institutrice catho avec chignon et lunettes. Elle est engoncé dans une robe qui lui fait un énorme cul que je ne peux que remarqué lorsqu’elle se retourne pour poser un sac de pharmacie sur la desserte de l’entrée. Brigitte nous présente. « Alors Simone, je te présente mon bienfaiteur. Ronan, je te présente ma gentille voisine que tu as certainement déjà vu, Simone. »« Tu parle d’une bienfaiteur » s’exclame la voisine « S’il est pas capable de faire attention en baisant sa Tatie il faudrait peut-être lui trouvé une autre occupation »Je suis sidéré par la situation. Mon regard se porte de l’une à l’autre et cette fois je ne même pas une banalité pour répondre.Tatie Q me rassure. « Ne t’inquiète canlı bahis pas, il n’y a qu’a elle que j’en ai parler. Et au docteur bien sur mais je ne lui ai pas dit qui m’avait mise dans cette état. En plus Simone le savait déjà avant que je lui dise »« hein ? » fut ma première contribution à la conversation.Simone pris la suite « C’est a dire que le dimanche on a notre petit rituel et comme je ne la voyais pas me rejoindre comme d’habitude, je me suis inquiété. Alors je suis venu pour voir ce qui se passait. J’allais frapper a la porte quand j’ai reconnu un type de gémissement bien précis. Du coup je suis vite aller chercher ma clef pour rentrer discrètement jeter un œil. Et évidement je vous ai vu allonger sur le tapis en pleine action. Belle giclée d’ailleurs »« Arrête tu vas nous le faire rougir. Va donc plutôt nous faire un café le temps que je lui explique ce qui se passe… Allez hop, débarrasse nous le plancher. »La voisine parti, Brigitte se lança dans les explications. Le mieux c’est que je lui laisse la parole.- Tatie et la voisine -Je venais de fêter mes soixante-neuf ans et j’étais toute seule depuis un certain temps déjà. Un matin, le facteur est passé me poser un colis que j’attendais avec impatience. Un vibromasseur commandé sur internet pour remplacer mon vieux machin de La Redoute qui avait rendu l’âme. J’ai signé le papier avec un grand sourire et me suis précipité dans la cuisine pour déballer mon auto-cadeau. La surprise fut assez conséquente. Au lieu d’un joli petit truc en plastique violet marbré que j’attendais, la boite contenait une énorme vibro avec deux bites superposé d’un rose fluo éclatant. Je le sorti tout de même de son emballage et me demandait comment faire pour expliquer au service après-vente que je voulais le changer quand la sonnette a retentis. J’ai posé l’engin sur la table de la cuisine et je suis aller ouvrir. C’était Simone qui tenait a la main mon petit cadeau violet. « Je crois que le facteur s’est trompé de colis et je suppose que tu dois te demander ce que c’est que ce truc que tu a reçu… »Je m’exclamai « Oh mon dieu » et devint rouge comme une pivoine.Brigitte me posa la main sur l’épaule et me dit « On continue a parler de nos vibros sur le palier ou tu me fait entrer ? »Nous allâmes rapidement dans la cuisine pour échanger nos marchandises. Je réussi a me détendre et a parler presque normalement de choses du sexe avec Simone que je ne faisais que croiser de temps bahis siteleri en temps dans le hall ou sur le palier. Je finis par oser lui demander comment on pouvait se servir de son machin et elle éclata de rire en me disant « Allez viens, de toute façon a point ou on en est… ».Direction son appartement ou elle me fit asseoir sur son canapé. « En fait j’ai commandé ce machin comme tu dis après l’avoir vu dans un film. Depuis je suis impatiente de le recevoir et j’étais entrain de regarder le film en attendant le passage du facteur. » Et hop elle appuie sur la télécommande. Une dame dans nos ages à Simone et moi était entrain de sucer un jeune homme pendant qu’un deuxième s’activait derrière elle. Très vite elle a pris une grosse éjaculation en plein dans la bouche puis le deuxième homme s’est précipite vers son visage pour lui juter dessus aussi. Ils lui ont donné une grosse claque sur les fesses et sont parti en disant « A demain mamie ».Simone me dit alors « C’est maintenant, tu vas voir » En effet la mamie ouvrait son tiroir pour en sortir un engin que je reconnu immédiatement. Elle le lubrifia un peu et vint le placer derrière elle. La caméra changea d’angle et elle s’introduisit une bite dans chaque trou a sa disposition. Son anus était encore rougi du traitement qu’elle venait de recevoir et l’engin entra au bout sans difficulté. J’avais les yeux grand ouvert et me tournai vers Simone pour lui demander quelque-chose quand je me rendis compte qu’elle était entrain de se branler. Sa jute et sa culotte était posé par-terre et elle avait deux doigts de la main droite a l’intérieur pendant qu’elle se tripotais le bouton de la main gauche. J’ai encore l’image dans la tête. Il faut dire que c’était la première fois que je voyais cela en vrai. « Tu peux te branler aussi, te gène pas pour moi » dis Simone et elle attrapa la copie de l’engin du film. J’avais maintenant son gros cul devant les yeux et elle plaça le double god pour se l’introduire après l’avoir bien frotté dans son entre jambe gluant. C’était tellement sale et j’étais incapable de détourner les yeux. Le film passa alors en stéréo. Les deux vibromasseurs faisaient des aller-retour vigoureux dans les quatre trous et la mamie sur l’écran simula assez mal un orgasme avant de reposer l’engin sur le lit et de sortir de la pièce. Pendant que le générique de fin se déroulait, Simone s’écroula sur le tapis en ne simulant pas du tout l’orgasme qui la faisait trembler de bahis şirketleri tout son corps. Les bras et les jambes écartés, elle reprenait son souffle tandis que le double god retombait sur le tapis. Je ne sais pas ce qui m’a pris mais j’ai voulu toucher. C’était la première femme nue que je voyais et son sexe était tellement sexuel que j’ai tendu la main. C’était effectivement comme je l’avais imaginé. Chaud, gluant et encore animé de petits spasmes qui ouvrait et fermait son vagin. Simone saisi alors ma main et me dirigea vers son clitoris. Je n’y avais même pas fait attention alors qu’il faisait au moins deux fois la taille du mien. Je l’effleurai et il était dur comme de la pierre. C’était si excitant. Je n’ai pas pu m’empêcher de la branler jusqu’à ce qu’elle jouisse à nouveau. « Mince alors, si j’avais su que tétais lesbos je t’aurais invité plus tôt. Tu cache bien ton jeu Brigitte »Je lui avoué que c’était la première fois pour tout ce qui venais de se passer. La première fois que je parlais de sexe avec une autre femme, la première fois que je voyais un film porno, la première fois que je voyais un anus se faire prendre enfin bref la première fois pour tous. J’étais presque en pleur à la fin de mon aveu.Simone m’embrassa alors si tendrement et fit preuve de tellement de douceur que je finis par vivre plusieurs autres première fois. Elle me lécha la chatte et surtout le bouton et me fis jouir avec un doigt dans le cul. Dire qu’il m’avait fallu tant d’années avant de découvrir cela. J’avais vraiment épousé le dernier des manchots au pieux. J’ai plus joui depuis ce jour la que les soixante-neuf années précédentes.Depuis quatre ans, Simone et moi on se retrouve quasiment tout les dimanches pour un petit film entre copines et on essaie nos jouets ensemble avant de regarder Arabesque en mangeant un morceau.« Voila tu sais tout maintenant. Ta tatie est une cochonne qui ne s’assume pas. Si Simone ne m’avait pas prêter un film la semaine dernière, nous n’aurions certainement jamais vécu cela. C’est elle qui m’a fait découvrir le sexe et je lui doit beaucoup. »La voix de Simone retentit derrière nous. « Je sais pas ce que tu me dois mais si le monsieur veux participer au paiement de la dette, je suis prête. »Je me retournais en même temps que Brigitte. La voisine était nue dans l’embrasure de la porte et tenait un petit plateau avec nos cafés. Lorsqu’elle vint le poser devant nous, je me rendis compte de deux choses. Premièrement, sa robe ne lui faisait pas un gros cul, au contraire, elle lui affinait la taille.Deuxièmement, je bandais comme un taureau.Et pour ceux qui se pose la question, Simone a quatre ans de moins que ma tatie. Alors forcement…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir