Un jour à la plage

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Un jour à la plageCouché nu sous les arbustes qui bordent la plage naturiste j’observe cette jolie femme sortir de l’eau et sécher délicatement sa peau bronzée sous l’œil attentif de son mari qui visiblement n’apprécie pas la façon dont quelques voyeurs décidément pas discret la regardent.En cette fin d’après midi il y a un peu moins de monde sur la plage, je risque moins de me faire surprendre, alors je sors mon appareil photo du sac à dos et je commence à prendre quelques clichés de la belle inconnue. Habitué des lieux je sais d’avance que si quelqu’un m’aperçoit je pourrais vite partir par le sentier qui serpente derrière le cordon dunaire et disparaitre entre les haies qui bordent les petits étangs de cette zone lagunaire.Absorbé par mes prises de vues, je pose régulièrement mon réflex pour caresser mon en sexe en fantasmant sur la belle blonde qui semble prendre du plaisir à s’exhiber sous le regard désapprobateur de son mari vis à vis des voyeurs un peu trop présents non loin de lui. Au moment ou je vais me saisir du téléobjectif pour faire une nouvelle série, j’entends derrière moi une voie masculine qui dit : Vous ne devriez pas faire ça ! Démasqué je me retourne honteux et découvre sur le sentier la présence d’un homme plus jeune et bien plus charpenté que moi.Il fait un pas et s’empare de mon reflex en me disant : Tu ne risque rien mais si tu veux le récupérer, suis moi.Sans même me laisser le temps de répondre il fait demi tour et s’éloigne dans le petit chemin en direction des étangs. Je n’ai pas eu le temps d’avoir peur et je réalise soudain la situation, je viens de me faire dérober mon matériel photo prohibé d’une valeur certaine, si je veux le récupérer comme je ne suis pas naïf je devine ce qui va m’arriver. Dans les haies et les bosquets qui longent les étangs de nombreux couples le plus souvent homos se retrouvent pour se donner du plaisir et même si j’y ai moi même plusieurs fois sucé de magnifiques sexes biens bandés et donné le mien en échange , je pense que ce coup ci c’est plutôt mon cul qui doit intéresser ce bel athlète. Au bout d’une vingtaine de mètres voyant que je le suis mon ravisseur se retourne, s’arrête et me demande d’approcher. Il me détaille sans vergogne, pendant que décidé à ne pas laisser voir mon trouble je fais de même.C’est un homme splendide d’une bonne trentaine d’année, son torse puissant et ses cuisses rougis par le güvenilir bahis soleil et pas encore bronzés sont soigneusement épilés, tandis que sous son short rouge une bosse proéminente me renseigne sur la taille très honorable de son sexe. Je sens son regard glisser et détailler le moindre détail de mon corps, il me fait avancer caresse mes organes génitaux fraichement rasés, tâtes mes fesses et glisse un doigt inquisiteur dans le sillon avant de le passer sur ses lèvres qui abordent un sourire de vainqueur. Sûr de son ascendant, il me dit de rester près de lui, que nous allons marcher environ deux cent mètres avant de rejoindre un lieux discret ou je vais devoir si je veux récupérer mon appareil lui donner un maximum de plaisir, Ses attouchements ne sont pas sans effet sur moi et mon sexe loin d’être impressionnant au repos est en train de se dresser fièrement et sans complexe dans une position quasi verticale. Je vois que maintenant son short à du mal à cacher son érection tandis que sa verge commence à laisser des traces d’humidité sur le tissus. Pendant le parcours qui nous sépare du futur endroit de nos ébats il m’oblige à me caresser en marchant tout en laissant régulièrement ses mains se balader sur moi.Au bout d’un moment nous arrivons à hauteur d’un trou dans le taillis, il me fait pénétrer à l’intérieur, il y a suffisamment de place pour que plusieurs personnes puissent si tenir debout sans être vues des dunes ou des étangs.A ce moment je suis dans un état indescriptible qui oscille entre crainte, soumission et excitation sans limite. Alors que je suis d’habitude plutôt actif je ne désire qu’une chose .., me faire baiser, me faire éclater le cul, offrir ma virginité anale à ce bel étalon qui vient de baisser le dernier rempart de son anatomie et me laisse admirer sa queue que je m’empresse de prendre entre mes lèvres pour en savourer son incroyable douceur.Sans un mot pris par la folie du désir nous nous effondrons sur le sol dans un soixante neuf violent et vorace, il baise ma bouche, je baise la sienne, rapidement une fulgurante et puissante jouissance s’empare de nous.C’est la première fois que je laisse quelqu’un éjaculer dans ma bouche, sa semence est tellement importante qu’elle coule sur mes lèvres et mon visage .., j’aime ça, la mienne doit être moins abondante car mon amant a tout avalé. Nous nous relevons et à ce moment il s’empare de mes lèvres türkçe bahis pour m’offrir un délicieux baiser ou le gout mélangé de nos spermes et de notre salive me donne un merveilleux gout de revenons y.Pendant que nous reprenons nos esprits il m’adresse à nouveau la parole et me dit d’un ton direct de me mettre à quatre pattes et d’écarter les fesses, je m’exécute et voyant sa verge qui a repris une taille impressionnante je me décide à lui avouer la virginité de ma rondelle et l’implorer de me prendre avec douceur. Sa seule réponse est : Laisse toi faire !A la fois craintif et excité je lui offre mon cul, je sens ses mains sur mes fesses qui m’écartent, puis le souffle chaud de sa bouche avant que sa langue ne commence me lécher cette partie intime que nul n’a possédé, subitement elle s’enfonce en moi me procurant un plaisir indescriptible, il me titille l’anus rentre et ressort en salivant, puis un doigt et bientôt deux viennent me visiter tandis que sa bouche s’attarde sur mes bourses et mon pénis les suçant et les mordillant tour à tour.Je ne sais plus ou je suis, j’ai perdu tous repères de temps et d’espace, je suis bien .., je ne suis plus un être humain, je suis enivré de sexe, tout mon corps n’est que plaisir ! Tout à coup mon bel éphèbe suspend ses caresses, il me relève puis s’agenouille et recommence à me prodiguer des caresses buccales, j’ai l’impression que ma verge va éclater, je le ne l’avais jamais vu aussi grosse , jamais personne ni femme ni homme ne m’avait donné autant de plaisir, ce n’est pas un humain c’est le dieu de la fellation. A nouveau il s’arrête, il me domine totalement je suis à sa merci dans l’attente de ses désirs et de ceux qu’il me procure, il se recule, me regarde avec un regard totalement soumis, baisse les yeux et me dit à voix basse comme un enfant pris en faute : Prends moi, je t’appartiens !!! En un instant je comprends tout à aucun moment il n’a voulu m’enculer, il voulait que ce soit moi qui le possède. Je deviens fou, fou de sexe, je ne me maitrise plu, il ne veut pas de mon cul alors je vais prendre le sien …Sans un mot je le retourne, je lui prends les bras et le mets le torse baissé en appui sur un arbre, j’empoigne ses fesses les malaxes avant de les écarter violemment tandis que je présente mon gland devant son anus que je ne prends pas le temps de lubrifier avec ma salive, d’un seul coup je m’enfonce en lui güvenilir bahis siteleri avec rage, je réalise combien je suis serré dans son boyau, il hurle de douleur, je crie mon plaisir, passé les premiers instant de pilonnage je me calme et ralenti la cadence, je le laisse s’habituer à ma verge qui doit encore avoir augmenté de volume, pendant ce temps j’empoigne son sexe et commence à le branler avec douceur en prenant garde qu’aucun de nous deux n’atteigne la jouissance. Après de longues minutes de pénétration je me retire, lui demande de mettre dos au sol, je m’empresse alors de m’étendre sur lui et pendant qu’il reste immobile je m’allonge sur lui colle nos pénis l’un contre l’autre et oscille du bassin, nos mains qui ne sont pas en reste explorent chaque centimètres carrés de peau, à nouveau il me doigte l’anus et tandis que mes doigts pénètrent sa bouche nous nous laissons aller à une nouvelle jouissance qui inonde nos ventres de sperme.Complètement anéanti je roule sur le coté et observe mon merveilleux amant qui se redresse, m’adresse un sourire et toujours d’une voix basse et soumise me dit : Merci, pour moi aussi c’était la première fois .., ma femme va aimer !!!Aussitôt il ramasse son short et sans plus un mot il s’éloigne avant de revenir m’embrasser la queue qui est maintenant complètement débandée et me dire d’être prudent quand je prends des photos.Ce coup ci il est définitivement parti, il m’a laissé nu épuisé et heureux bien qu’un peu frustré de ne pas mettre fait sodomiser, pendant un moment il aurait pu faire de moi ce qu ‘il voulait, j’aurais pu lui appartenir sans réserve.Il commence à ce faire tard, je traverse à nouveau les dunes pour aller me baigner et nettoyer le sperme séché qui colle à ma peau, une fois plus présentable je commence mon chemin de retours vers le parking quand mon regard est attiré par une jeune femme accroupie entre deux dunes, je ne distingue pas mais j’ai l’impression qu’elle est sur quelqu’un , non loin là un garçon et une fille pré-pubères jouent sur le sable en toute innocence. Mon instinct de voyeur reprend le dessus, je passe à coté des enfants et frôle la dune pour pouvoir contourner la dune et m’approcher discrètement de la mère. Une fois derrière je grimpe en haut et prenant garde de ne pas me faire voir je découvre avec stupeur que la jolie naïade entièrement nue est accroupie sur le visage d’un homme dont je ne distingue pas le visage, elle le branle lentement tout en léchant son ventre et semble se délecter de la chose.Près d’eux sur le sable parmi leurs effets personnel il y a un short rouge …..Oui visiblement sa femme aime ..!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir