Un Noël un peu spécial

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Un Noël un peu spécialDécembre 2018, comme toutes les années la période des fêtes arrive et c’est le moment de se retrouver en famille. Je suis revenu chez mes parents, en avance profitant de mes vacances. C’est la veille de Nöel, mon oncle et ma tante habitant loin d’ici ne doivent pas tarder à arriver. Ce matin, je me suis vêtu d’un débardeur orange, sans soutien gorge et d’un jean avec des chaussures à talons. Tout un coup, la sonnette retentit, mes parents étant occupés et mon frère sous la douche, c’est à moi d’aller ouvrir la porte. C’est Jacques et Catherine autrement dit mon oncle et ma tante, ravie d’être ici. En ouvrant la porte, je peux remarquer le regard de mon oncle fixé sur ma poitrine. Il est surpris comme s’il avait vu un fantôme. Je fait la bise à ma tante qui entre et ensuite à mon oncle, qui reprends ses esprits. En entrant il me dit:”Comment va ma nièce préférée? Toujours en forme je vois” J’ai tout de suite compris son sous entendu, mais répondit comme si je n’avais pas compris”Ca va bien, toujours en forme oui, et toi tonton?””Ca va, un peu fatigué de la route” me répondit-il Une fois les retrouvailles faites, ma mère finit de préparer le repas, et nous passons à table. A table hormis les regards furtifs de mon oncle sur mon décolleté, rien d’autre ne se passe. La journée suit son cours, Jacques et Catherine discutent avec mes parents, mon frère joue à la console dans sa chambre et moi je sort retrouver une amie. Sur les coups de 22h, je rentres, je fais un coucou rapide à tout le monde dans le salon et leur dit que je montes prendre ma douche. Par habitude d’être seule dans mon appartement je fermes la porte, mais sans mettre le verrou.Pendant ce temps dans le salon, mon oncle prétexte une envie pressante pour s’éclipser. Une fois sous la douche, j’entends du bruit dans les escaliers, pensant que c’est mon frère qui descends je n’y prêtes guère attention. Toujours sous la douche, peu de temps après, j’entends la porte s’entrebailler légèrement, pensant que c’était mon frère qui me mater, je ne dis rien, et me dit que j’irais l’incendier une fois sorti d’ici. Quand j’arrête l’eau de la douche, la porte se referme instantanément. Je m’enroules dans ma serviette et vais dans ma chambre qui est juste à côté pour me rhabiller. Je suis face à mon miroir güvenilir bahis dos à la porte, et le même manège recommence, la porte légèrement entreouverte mais assez pour distinguer une ombre et quelqu’un grâce à mon miroir. Et quelle surprise ! En fait ce n’est pas mon frère, mais mon oncle ! Je suis à la fois énervée mais aussi un peu excitée. Je ne pensais pas que je lui faisait de l’effet à ce point. La soirée s’arrête là et je glisses dans mon lit pour une bonne nuit de sommeil.Le lendemain, je me réveilles tôt et avant tout le monde car j’ai encore quelques cadeaux à faire.  Je passes la journée en dehors de la maison. Je ne rentres pas trop tard, files dans ma chambre, pour emballer le reste de cadeaux et me préparer pour le réveillon. J’enfiles ma robe noir, avec le décolleté transparent, un string, des bas et des talons. Je me maquilles, et met un rouge à lèvre rouge. Je descends retrouver tout le monde dans le salon. Je fais la bise à tout le monde pour leur dire bonjour ne les ayant pas vu de la journée. C’est le tour de mon oncle. Au moment de lui faire la bise, il m’enlaçe par la taille et me colle un peu plus à lui au moment de m’embrasser.”Tu es ravissante et sexy” me dit-il dans l’oreille en même temps “Merci” lui chuchotais-je Le long repas commences je suis assise ne face de lui dans l’organisation de table. Les plats se succèdent. Qui dit Nöel dit, plein de plats à débarrasser. Voulant aider ma mère, je me proposes de la remplacer pour débarasser. Je prends ce qu’il y a à emmener dans la cuisine, et commences à ranger dans le lave vaiselle. Lave vaiselle situé juste à côté de l’évier.Je suis donc penché en avant la tête dans le lave vaiselle, quand je sens une main qui frole mes fesses. “Pardon, je voulais juste passer pour me laver les mains” entendis-je en reconnaissant la voix de mon oncleJe sais qu’il l’a fait exprès mais je réponds comme si ce n’était pas grave. Il veut jouer à ça on va jouer à ça me dis je dans ma tête.On retourne à table, et là le jeu commences. Je le fixe de plus en plus, joue avec ma langue et mes lèvres. Et je commences à lui faire du pied sous la table. Le plat étant fini, je retourne dans la cuisine rangé, une fois finit je me met devant l’évier pour me laver les mains. A ce moment là, je sens une présence derrière türkçe bahis moi, une chose dure collé à mes fesses, puis deux mains qui me pelote en même temps.Je sursaute et j’entends Jacques me dire dans l’oreille”Tu es trop bonne, tu m’excites depuis le début du repas”En même temps il commence à remontée ma robe et dévoile mon cul. Ma seule réponse est un “Mmm” Il continue à me peloter et je lui dis qu’il faut arrêter, que quelqu’un va arriver. Je réajuste ma robe et retourne à table suivi de mon oncle, avec la suite du repas. Je continue de lui faire du pied, en remontant de plus en plus, et je vois qu’il apprécie ça. L’heure d’aller chercher le dessert arrive, je retourne dans la cuisine, suivi quelques secondes plus tard par mon oncle. Il me retourne face à lui, recommence à me peloter mais cette fois ci il me dit “J’ai envie que tu me suces, j’en peux plus”.Tout en me disant ça, il m’appuie sur les épaules pour m’agenouiller devant lui. Une fois agenouiller devant lui il commence à sortir sa queue et me la présente devant la bouche. N’en pouvant plus moi aussi, je commences à le sucer, lentement, en jouant avec ses boules. Lui ne reste pas s’en rien faire et en profite pour malaxer ma poitrine à travers ma robe.  Je le suces de plus en plus vite, de plus en plus profond. Je l’entends gémir un peu. Tout d’un coup on entends du salon:”Tout vas bien Mary?” demanda ma mère qui nous trouve long. “Oui oui, elle répare une bêtise qu’elle a faite” répondit mon oncle car j’avais la bouche pleine.Je continues à le sucer, mais je sens qu’il ne vas pas tarder à venir. Étant joueuse, je m’arrêtes de le sucer, devant son incompréhension total alors qu’il allé venir.”Pourquoi tu t’arrêtes?” me demanda t-il. “On nous attends, allons manger ce premier dessert” lui répondis-je avec un sourire en coinNous retournons à table moi l’air satisfaite, lui avec un air un peu triste. La suite du repas se passe toujours de la même façon, toujours à le provoquer du regard et sous la table. La fin du repas, arrive, il est très tard déjà, mon frère est retourné dans sa chambre, moi dans la mienne. Ma mère et ma tante sont déjà partis se coucher car elle était très fatiguées.Seul mon père et mon oncle, continue de discuter, assis dans le canapé du salon. Mon père dos à la porte, mon oncle face güvenilir bahis siteleri à la porte du salon.Je suis donc dans ma chambre, excitée à me dire que la soirée ne peux pas se terminer comme ça. Il faut que je trouves une idée. Ni une, ni deux, je descends toujours dans ma robe mais sans mon string, et juste avant d’entrer dans le salon, je soulève ma robe jusqu’au dessus de mes fesses.Je suis donc chatte et cul à l’air à quelques mètres de mon père et mon oncle. Je m’avance jusqu’à la porte et là mon oncle manque de s’étouffer en me voyant. “Ca va?” lui demande mon père “Oui oui, il fait juste un peu chaud, c’est sûrement le vin” lui réponds Jacques.Moi, toujours à la porte, me retourne et me penche en avant un instant pour lui montrer mon cul. Je me remet face à lui et lui fait signe de venir et de monter, puis je repars le cul à l’air. Entre temps j’entends mon oncle dire à mon père:”Je devrais aller me coucher, il est tard et je me sens fatigué”Je suis remontée dans ma chambre et j’attends quelques minutes. J’entends enfin des bruits de pas dans l’escalier, je me dis que ça doit être lui. Enfin ! Je suis debout derrière la porte dans cette robe que j’attends qu’on m’enlève. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvre et mon oncle apparaît. “Petite cochonne, tu m’as chauffé toute la soirée, tu n’attendais que ça” me dit-il tout en me collant à lui et commençant à me peloter et m’embrasser.”Mmmm mmmm” c’est la seule réponse que j’ai pu lui donner. Lui continuer à me parler comme jamais il ne m’as jamais parler”Regarde moi cette paire de seins et ce gros cul, depuis le temps que j’en rêve, je vais enfin me faire tout ça” Il me retire ma robe d’un coup, me pousse sur le lit et me met à quatre pattes. Il se déshabille et d’un coup m’enfonce sa queue dans ma chatte. Il me laboure un moment et passe dans mon cul. S’en suit une baise sauvage et bestiale. “Petite salope que tu es” me dit-il en me baisant. il me défonce littéralement, en me claquant le cul et me tirant les cheveux. J’ai les seins qui bougent dans tout les sens.Je suis sa chose pour une bonne demi heure.Je le sens ralentir en moi, il se retire et me dit “Je ne peux pas terminer sans mettre ma queue entre ses nibards énormes et sans les baiser”. Il met sa queue entre mes seins et me les baise, tire sur mes bouts en même temps.Je sens sa queue avoir des spasmes, il vient, le premier jet s’écrase sur ma figure, les autres s’étalent sur mes seins.”T’es tellement bonne, j’en ai pas fini avec toi” me dit-il avant de quitter ma chambre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir