Le patron du resto

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Le patron du restoAvec mon 110 F, disons que mes seins attirent souvent les regards.Je vis dans un pavillon en pleine campagne. Mon premier voisin est un vieux qui habite à une centaine de mètre de chez moi.Vos incitations à continuer d’écrire de histoires coquines, me poussent à élargir mes fantasmes de soumise. J’aspire à être avilie et humiliée en privé et même en public. Rien qu’en parcourant les récits d’autres femmes et les vidéos ou photos de clubs privées, de soumission en balançoire, de glory hole ou de pluralisme masculin et féminin, je mouille et me doigte jusqu’à la jouissance. Mon homme ne sait pas que j’écris ici. Mais il connaît mon attirance pour le BDSM et en profite. Il sait être attentionné en société et cruel en privé ou en compagnie d’amis. Je ne regrette pas mon état de femme objet, bien au contraire.A mon anniversaire, je suis excitée car Alain m’emmène au resto et je sais que je vais passer à la casserole derrière. Donc, je me pomponne et nous voilà parti. Le resto se passe très agréablement. Mais au moment de l’addition, Alain me dit :«  Ma chérie, va voir le patron, il nous offre le repas en échange d’une gâterie pour ton anniversaire. »Je le regarde et fait semblant d’être offusquée. Mais je me doutais bien qu’il y avait anguille sous roche et j’aurais même été surprise qu’il ne me concocte pas un de ses plans tordu. Quand je m’approche du comptoir, Christian le patron me sourit et me fait signe de passer derrière. Comme si s’était naturel, il sort son sexe et sans rien dire, d’un signe, il me fait comprendre que je doit le sucer. Docile, je m’agenouille et entame une fellation comme je sais si bien les faire. Pendant que je le suce, il me demande :« Tu suces bien Michèle. Mais explique moi pourquoi tu viens me sucer. »Je retire un instant sa verge de ma bouche et lui réponds avant de reprendre sa queue :« C’est escort nevşehir mon anniversaire aujourd’hui et Alain m’offre à vous pour régler la note. Vous pouvez faire de moi ce que vous voulez. »Il est satisfait de ma réponse et me dit :« Viens dans la réserve et fous toi à poil ! »Je me déshabille sous ses yeux vicieux et reste un moment nue devant lui qui reste à m’observer sans rien dire.Puis il commence à peloter mes seins qu’il traite de mamelles et me fouille la chatte déjà bien trempée. Je m’offre totalement à ses caresses en miaulant de désir. Il me dit :« Alors comme ça tu veux t’offrir pour ton anniversaire ? Bien bien ton mari est un homme plein de ressource je vois. Et bien je vais satisfaire tes envies. Alain ma confié que tu aimais être humiliée et même fouettée. Es-ce vrai, que tu es une vraie salope soumise ? »Je rougie et d’une voix blanche, en baissant la tête de honte, je lui dis :« Oui Monsieur, il a dit vrai. »« Regarde moi et exprime mieux tes envies »Je redresse la tête et remarque ces yeux qui s’illuminent quand le dis :« Oui Monsieur, je suis soumise et vous pouvez m’humilier et même me fouétter si vous le souhaitez. »Là, il m’attache à une poutre du plafond et m’abandonne dans la remise au risque d’être surprise dans cette fâcheuse posture.Quand il revient, il à une tablette à la main et pianote je ne sais trop quoi dessus. Puis il se saisit d’une sorte de martinet et me caresse le dos et les seins avec les lanières. je me doute bien que ces caresses sont les prémisses d’une séance de fouettage. Je me fais à cette idée quand les premiers coups s’abatte sur mon cul. A ce moment, la porte de la remise s’ouvre sur mon mari qui est accompagné par une femme que je ne connais pas. Il lui dit :« Vous voyez, j’ai commencé à l’attendrir pour la préparer pour son cadeau d’anniversaire »Alain et la femme gülşehir escort éclate de rire en me voyant gesticuler sous les coups.Les coups s’arrêtent. J’ai le dos et le cul qui me chauffe. Mon mari et cette femme me regardent avec une certaine avidité. Le patron me glisse alors le manche du martinet entre les fesses et me dit en se moquant de moi :« Serre les fesses et ne fais pas tomber l’objet de ton désir ! »Il vient devant moi et prend mes seins qu’il malaxe à pleine mains puis il saisit mes tétons qu’il roule entre ces doigts, pour les pincer de plus en plus fort, jusqu’à ce que je pousse un cri de douleur. Sous la v******e de cette douleur, je me relâche et le martinet tombé . Semble-t-il ravie de la situation, la femme dit à Christian :« Elle va mérite une punition ? Pas vrai Alain ? Puis-je m’en occuper? » Alain n’en attend pas moins et lui donne son aval.Rapidement, elle ramasse le martinet et un premier coup cingle mes fesses avec une v******e qui m’arrache un crie. Ma tortionnaire semble y prendre goût car je reçois quelques coups supplémentaires sur les seins. Elle cesse et caresse mes parties endolories en me disant :« Ma jolie salope, si ça t’a plu, il faut me remercier. »Tout en me parlant ses mains malaxe mes fesses. Comme je ne réponds pas, elle écarte mes lobes fessiers et d’un doigt force sur mon anus. Christian prend des photos et dit à cette femme et à mon mari :« Cette vision est des plus agréable. Les photos vont faire sensation sur le net.  Alors ? La dame voudrait que tu la remercie du traitement de faveur qu’elle te prodigue ! »Excitée, humiliée je la remercie. Pour toute réponse, elle rigole avec les deux autres.Christian reprend :« Maryaline, laisser vous allez ! Cette belle salope est là pour s’offir à nos plaisir avec l’accord d’Alain. »Maryaline me détache et me met à quatre hacıbektaş escort pattes et commence à infiltrer sa langue entre mes lèvres offertes. Elle m’électrise quand elle se met à me titiller le clitoris. Je pousse de petit cris de plaisir et cambre bien mes fesses pour mieux profiter de sa langue agile. Rapidement, nous nous gouinons devant les deux hommes qui film la scène. Après quelque minutes, noue explosons de jouissance ensemble.Je m’affale dans le canapé et tente de reprendre mes esprits. C’est sans compter sur Alain et Christian qui surexcité me fourre leurs verges dans la bouche et la chatte. Maryaline quant à elle se rhabille et quitte la pièce comme elle était venue.En pleine saillie, deux garçons entre dans la réserve.« He boss ! On peut participer ? »Tout en continuant de me bourrer le minou il leurs dit :« Bien sûr les gars ! Elle est là pour ça et elle vous doit bien un pour boire ! »Me voilà aux prises avec quatre mecs qui me fourrent à tour de rôle en me souhaitant un joyeux anniversaire. En fait d’anniversaire, c’est ma fête !Sans avoir le temps de comprendre, je sens une queue frotter mon œillet. Sans ménagement le sexe d’un des garçons m’enfile l’œillet. Prise en double et dilatée, je ressens sur le coup une vive douleur. Mais les queues qui sont dans ma bouche m’empêche de crier. Dans l’état d’extase où je me trouve, la douleur laisse place au plaisir de la pénétration anale.Ils entament un va et vient bestial. Des cris démonstratifs entre douleur de me faire éclater la rondelle et excitation sont étouffés. Après quelques minutes de se traitement, les mecs se répandent en moi et explosent dans ma bouche. Un orgasme violent et douloureux m’anéantit. Je ne sais plus où je suis. Une forte douleur me brûle l’anus. Ma chatte est inondée d’un mélange de cyprine et de sperme. Christian dit à mon mari :« Il faudra venir plus souvent. Ta femme est parfaite et mes garçons de salle ont été ravis de l’enculer. »Dans un moment de lucidité, je lui dit :« Peut-être mais mon anus me brûle ! »Christian et Alain explose de rire et lancent ensemble :« Joyeux anniversaire Michèle ! »

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir